République du Tchad
Unité - Travail - Progrès

Blog With Right Sidebar

Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques

Flash Stat

En Mai 2019, le niveau général des prix a augmenté de 2,7% par rapport au mois d’avril 2019

Au 1 er trimestre 2019, l’activité de production industrielle au Tchad a baissé de 3,0% par rapport au 4ème trimestre 2018

En 2017, l’activité économique baisse de 1,9%

DISCOURS D'OUVERTURE DU SECRETAIRE D’ETAT A L’ECONOMIE ET DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT A L’ATELIER DE PRESENTATION DU PLAN STRATEGIQUE DE L’INSEED

Monsieur le Directeur Général de l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED)

Mesdames et Messieurs les Représentants Des Partenaires Techniques et Financiers ;

Mesdames et Messieurs ;

Distingués invités 

L’honneur m’échoit de procéder à l’ouverture de cet atelier de présentation du Plan Stratégique de l’INSEED et de la deuxième Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS).

Je voudrais tout d’abord, au nom, du Gouvernement, remercier l’ensemble des partenaires Techniques et Financiers, présent à cet atelier et plus particulièrement aux partenaires engagés dans l’amélioration de l’activité statistique qui sont : la Banque Mondiale, l’Union Européenne, l’Unicef, l’UNFPA et la BAD. Je remercie également les parties prenantes du Système Statistique et les cadres présents à cet atelier. Votre présence témoigne de l’intérêt et de la conscience de l’importance de la statistique dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de développement de notre pays.

Mesdames et Messieurs

Le Gouvernement s’est engagé depuis décembre 2014 dans un processus de réforme de l’appareil statistique national, pour bâtir un cadre institutionnel et législatif fonctionnel qui régit l’activité statistique, renforcer les capacités du Système statistique national et de faire de l’INSEED, un des instituts les plus performants en Afrique.

Ce processus de réforme statistique s’inscrit dans le contexte de la ratification de la Charge Africaine de la Statistique par le Tchad en mars 2015, et il vise à relever les défis du renforcement des capacités qui sont énormes tant à l’INSEED que dans tout le Système Statistique dans son ensemble. Il est également dicté par une prise de conscience amorcée depuis le début des années 2000, de l’importance d’un système statistique performant, capable de fournir des informations statistiques crédibles et harmonisées.

Cette prise de conscience de l’importance de la statistique s’est particulièrement accentuée dans le cadre de la formulation et la mise en œuvre du Plan National de Développement 2017-2021 et des agendas internationaux tels que les Objectifs de Développement Durables et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, dont la mise en œuvre ne peut s’effectuer de manière efficace en l’absence d’indicateurs statistique fiables permettant d’évaluer les progrès réalisés.

Mesdames et Messieurs

La prise e en compte du cadre statistique dans les politiques publiques au niveau opérationnel et stratégique, est un enjeu majeur dictée par l’adoption de la Loi organique n°004/PR/2014 relative aux lois de finances et de la Loi n°018/PR/2016 Portant Code de Transparence et de Bonne Gouvernance dans la gestion des finances publiques. Ces deux lois posent l’exigence de la nécessité d’accroitre la capacité de l’appareil statistique pour répondre aux défis induits par ce nouveau cadre de la gestion des finances publiques. Elle est renforcée par la Loi N°25/PR/2019 pourtant Organisation et Réglementation des Activités Statistiques au Tchad. Ces textes de lois renvoient à l’accès à l’information, la crédibilité des politiques publiques, la planification du développement, et  la mesure des résultats, quatre problématiques de la demande statistique qui ne peut être satisfaite que par un renforcement durable des capacités d’offre statistique.

Cette nouvelle loi statistique décline les principes fondamentaux de la  Charte Africaine de Statistique, et définit les orientations requises pour la mise en œuvre, notamment l’obligation de visa statistique pour les enquêtes et recensements, et le cadre d’assurance qualité et de cohérence des données nationales entre secteurs. Elle renforce la coordination statistique, avec un rôle technique dévolu à l’INSEED, et elle consacre la création d’un Fonds National de Développement de la Statistique (FNDS) et d’une Ecole Nationale de Statistique et d’Informatique Appliquée (ENSIA).

Mesdames et Messieurs

Cette rénovation du cadre légal et réglementation de la statistique constitue le premier volet du processus de réforme de l’appareil statistique national. Le second volet porte sur la capacité du système statistique nationale de l’INSEED.

En ce qui concerne ce volet de renforcement des capacités, c’est l’occasion ici de féliciter l’INSEED pour sa contribution au processus de réforme piloté le Ministère de l’Economie et de la Planification du Développement, en ayant coordonné le processus de formulation de la deuxième Stratégie Nationale de Développement de la Statistique et élaboré le Plan Stratégique de l’institut, tout en garantissant leurs mise en cohérence.

Je note que le Plan Stratégique de l’institut est pré-validé par le Conseil d’Administration de l’INSEED et de la Deuxième SNDS est en cours de finalisation pour ensuite être soumise à une validation officielle.

Je vous exhorte cependant, à réfléchir ensemble dès à présent sur les conditions de la mise en œuvre réussie de la deuxième SNDS une fois adoptée par le Gouvernement, et du Plan Stratégique de l’INSEED. Cela passe nécessairement en tirant les leçons de l’exécution mitigée de la première SNDS sur la période 2011-2015, et par un soutien coordonné et efficace du renforcement des capacités statistiques dans le cadre de leur mise en œuvre.

Mesdames et Messieurs

C’est dans ce cadre, que le présent atelier s’inscrit dans le double objectif de présenter le projet de la deuxième SNDS et le Plan Stratégique de l’INSEED, afin de suscité des réactions et observations, et de jeter les bases de la coordination et l’harmonisation des interventions des partenaires de développement pour le renforcement du système statistique national.

Dans ce cadre de la coordination et de l’harmonisation des interventions des partenaires sur le plan opérationnel technique, vous êtes également appelés à vous prononcer sur une proposition de réaction d’un Groupe d’Appui à la Statistique pour apporter les conseils et avis de consultatifs nécessaires en matière de renforcement de la statistique, et pour créer les conditions d’un dialogue politique sur le développement de la statistique dans le contexte plus large du cadre de partenariat sur les politiques publiques entre le Gouvernement et les Partenaires Techniques et Financiers.

D’ores et déjà rassure que les conclusions du présent atelier seront minutieusement examinées au titre de contribution visant le renforcement durable des capacités statistiques au Tchad.

Sur ce, je vous souhaite de fluctueux échanges.

Je vous remercie pour votre attention

 

Voir le mot introductif du DG de l'INSEED

ANNONCES ET COMMUNIQUES

Formation           voir tout         Offre d'emplois

Statistiques Courantes

Enquêtes & Recensements en Cours

Dernier Bulletin

© 2018 INSEED. All Rights Reserved. Designed By I-media Consulting

Search