République du Tchad
Unité - Travail - Progrès
Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques

Flash Stat

En octobre 2018, l’indice des prix a baissé de 0,3% par rapport au mois de septembre

La production industrielle au 2ème trimestre 2018 est en légère hausse de 0,78% par rapport au trimestre précédent

REALISER LE RECENSEMENT DE LA POPULATION

Le recensement (du latin recensere, « passer en revue ») est une opération statistique de dénombrement d'une population. Les recensements démographiques existent depuis l'Antiquité (Chine, Égypte, Empire Romain que la Bible mentionne à plusieurs reprises ; ), mais leur signification ainsi que leurs méthodes ont évolué.


Ils ne sont mis en œuvre de façon systématique qu'à partir du XVIème siècle et plus encore avec l'avènement de l'État-nation dont ils servent divers objectifs : notamment la conscription militaire, la répartition de l'impôt, la connaissance du nombre et des richesses de la population.
Au XXIème siècle, les recensements sont surtout des outils d'aide à la prévision économique. Outre le nombre d'habitants, ils recueillent d'autres caractéristiques comme l'âge, le sexe, la profession, les caractéristiques de logement du ménage, les déplacements domicile-travail ou domicile-études, les modes de transport et, ce qui apparaît aujourd'hui comme une évidence mais ne l'était pas naguère [réf. souhaitée], leur nom et prénom. D'autres données personnelles sont parfois collectées, comme la religion, la langue parlée, ou, comme c'est le cas aux États-Unis, l'identification des personnes interrogées à une « race ».
Le Tchad a procédé au DEUXIEME RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L’HABITAT (RGPH2) en 2009.


Le Deuxième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH2) a été institué par Décret n° 408/PR/MPED/2000 du 11 Septembre 2000. En fait, les Nations Unies recommandent aux gouvernements de réaliser un recensement démographique tous les dix (10) ans. Mais faute de moyens et parfois aussi à cause de l’instabilité politique, beaucoup de pays africains n’arrivent pas à respecter cette périodicité. C’est le cas du Tchad dont le premier recensement démographique remonte à 1993.
La réalisation de cette importante opération s’inscrit dans la volonté du Gouvernement de se doter d’outils statistiques fiables et à jour pour permettre une meilleure connaissance de la situation socio-économique, administrative et politique de notre pays.


L’organisation du RGPH2 étant un acte de souveraineté nationale, son exécution a incomb » principalement à l’Etat et c’est pour cette raison que le Gouvernement, qui avait financé environ à hauteur de 65,0% le budget total du RGPH2,. Aussi, compte tenu du fait que le recensement est une opération très lourde et coûteuse, et l’étendue du pays constituant un défi supplémentaire à relever, le Gouvernement a bénéficié de l’appui de ses partenaires au développement.
Après les travaux préparatoires, le dénombrement s’est déroulé du 20 Mai au 30 Juin 2009 sur l'ensemble du territoire national. L’exécution de cette opération a répondu au souci du Gouvernement tchadien, des acteurs politiques mais aussi des partenaires au développement de disposer d’indicateurs fiables et récents afin de permettre le suivi et l’évaluation des politiques de développement, menées dans le cadre de la Stratégie Nationale de Croissance et de Réduction de la Pauvreté (SNRP2) et des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).


De manière générale, les travaux de terrain se sont déroulés de manière satisfaisante malgré quelques difficultés conjoncturelles rencontrées au cours de la préparation de l’opération qui méritent d’être relevées. Il s’agit notamment de l’attaque sécuritaire qui prévalait à l’époque sur certaines parties du territoire national.

ANNONCES ET COMMUNIQUES

Formation           voir tout         Offre d'emplois

Statistiques Courantes

Enquêtes & Recensements en Cours

Dernier Bulletin

© 2018 INSEED. All Rights Reserved. Designed By I-media Consulting

Search