République du Tchad
Unité - Travail - Progrès
Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques

Flash Stat

En octobre 2018, l’indice des prix a baissé de 0,3% par rapport au mois de septembre

La production industrielle au 2ème trimestre 2018 est en légère hausse de 0,78% par rapport au trimestre précédent

Matrimoniale et Nuptialité

Le Deuxième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH2) réalisé en 2009 fait suite au premier recensement (RGPH1) réalisé en 1993, seize ans plutôt. Ce deuxième recensement fournit d’informations aussi riches que variées sur les caractéristiques socioculturelles, démographiques et économiques, notamment sur l’état matrimonial et la nuptialité de la population tchadienne. La connaissance de la situation matrimoniale et de la nuptialité de la population est primordiale pour l’élaboration des politiques sociales adéquates.

L’Etat matrimonial et la nuptialité constituent l’un de dix-neuf (19) thèmes d’intérêt de l’analyse du RGPH2. Au Tchad, comme partout ailleurs dans le monde, le mariage, considéré comme l’un des états de la situation matrimoniale, est l’institution où le mode d’organisation de la conjugalité le plus ancien et le plus universel, qui se contracte de manière coutumière, religieuse ou juridique et a pour but de fournir un cadre social et légal au développement de la famille. Cette institution peut se défaire par l’annulation ou le divorce, la séparation ou la mort d’un des conjoints.

Le mariage des individus est au cœur du changement de la structure matrimoniale de la population. En effet, l’entrée en mariage d’un individu implique des changements tant au niveau des caractéristiques individuelles qu’économiques de ce dernier. Les résultats des travaux de Lilliard et Panis (1996) et Boyd (1994) montrent que le niveau de vie des femmes célibataires, veuves ou divorcées est en général plus bas que celui des femmes en union. Il ressort également de ces travaux que le taux de mortalité est plus élevé chez les hommes non mariés que chez les hommes mariés, car le mariage est un facteur d’intégration sociale. Avec  le temps, un (e) marié (e) peut se retrouver dans l’une des situations suivantes : polygame, divorcé, séparé, ou veuf.

La problématique à laquelle le thème se propose de répondre est de cerner les éléments permettant l’analyse de la nuptialité des célibataires et d’appréhender les caractéristiques des personnes en fonction de leur statut matrimonial.

L’objet principal du présent rapport est donc de décrire la situation matrimoniale de la population des ménages ordinaires résidents au Tchad. Spécifiquement, il s’agira de :

- déterminer la situation matrimoniale de la population selon les caractéristiques sociodémographiques, culturelles et économiques ;

- étudier la nuptialité des célibataires, les unions polygamiques, les unions libres et les ruptures d’unions.

Pour atteindre les différents objectifs, le présent rapport s’articule autour des six chapitres suivants :

  1. Contexte et aspects méthodologiques ;
  2. État matrimonial de la population ;
  3. Nuptialité des Célibataires ;
  4. Polygamie ;
  5. Unions Libres ;
  6. Ruptures d’unions.

TELECHARGER L' ETAT MATRIMONIAL ET NUPTIALITE RGPH2

ANNONCES ET COMMUNIQUES

Formation           voir tout         Offre d'emplois

Statistiques Courantes

Enquêtes & Recensements en Cours

Dernier Bulletin

© 2018 INSEED. All Rights Reserved. Designed By I-media Consulting

Search